À 5 semaines fausses couches

Fausse couche peut être décrit comme la perte d’une grossesse, qui se produit normalement dans les 20 premières semaines après l’implantation. D’après les résultats statistiques, entre 10 et 20 pour cent des femmes enceintes ont une fausse couche à 5 semaines. Encore une fois, les résultats de la recherche indiquent que la plupart des fausses couches (environ 80 pour cent) se produisent avant la grossesse est de 12 semaines. Cependant, la perte de fœtus après la fécondation et avant l’implantation ne peut être considéré comme une fausse couche. Cela doit être clarifié, car les résultats de la recherche indiquent que 30 à 50 pour cent des œufs fécondés sont perdus avant l’implantation. Dans certains cas, la perte se produit presque en même temps que la période prévue, donc peut être difficile de dire d’une période.

Les signes de Déni 5 semaines

La survenue d’une fausse couche de cinq semaines dans la grossesse peut être diagnostiquée à tort comme une période de retard. En effet, cinq semaines après l’implantation est d’environ une semaine après la période manquée. Cependant, il existe plusieurs symptômes associés à une fausse couche et qui peut être utilisé pour dire une fausse couche d’une période tardive, dont certaines sont décrites ci-dessous.

1. saignements

En plus de l’effusion des parois de l’utérus, une fausse couche à 5 semaines comprendra également des tissus de la grossesse. En tant que tel, le saignement est normalement plus lourd qu’une période. A cette époque, l’embryon n’a pas encore été mis au point et aucun tissu reconnaissable sera transmise avec le sang. Cependant, certains caillots sanguins peuvent être remarqués. Bien que sertissages sont normaux tout en ayant une période, les crampes associés à une fausse couche sont plus graves. La douleur est plus particulièrement sur le bas-ventre et se décline en vagues et peut être accompagnée d’une sensation de lourdeur dans l’abdomen.

2. Les symptômes de la grossesse

En plus de saignements, une fausse couche peut également être accompagnée par des symptômes de la grossesse, tels que la fatigue, des mictions fréquentes et les seins douloureux. En effet, les niveaux d’hormones œstrogènes et de progestérone dans la chute du corps lors d’une fausse couche, d’où le déclenchement des symptômes de la grossesse. A cette époque, une échographie permet de détecter les premiers signes de la grossesse, l’absence d’un sac gestional.

3. Changements des niveaux hormonaux

Au cours d’une grossesse, les niveaux de diverses hormones de reproduction changent comme le changement hormone gonadoptropin chorionique humaine (hCG). Au cours d’une grossesse normale, le niveau de HCG double tous les deux à trois jours. Une variante de cette tendance peut être un indicateur d’une anomalie de la grossesse. Après une fausse couche, les niveaux de ces hormones commencent à baisser, mais un kit de test de grossesse à domicile peut encore enregistrer des résultats positifs quelques jours après la fausse couche.

Les causes possibles de fausses couches à 5 semaines

1. Problèmes Chromosomique

Lors de la fécondation, un ovule et d’un spermatozoïde se rencontrent et chacun fait un don de 23 chromosomes. Ceci est un processus relativement complexe, ce qui conduit à la formation de 23 paires de chromosomes dans l’embryon. Les erreurs mineures peuvent se produire au cours de ce processus et conduire à des anomalies génétiques chez l’embryon. De telles erreurs génétiques peuvent empêcher l’implantation, conduisant à une fausse couche à 5 semaines.

2. Déséquilibres Hormonal

À l’heure actuelle, les déséquilibres hormonaux représentent environ 15 pour cent des fausses couches. Par exemple, un niveau d’hormone progestérone faible peut empêcher un ovule fécondé de s’implanter dans l’utérus, ce qui conduit à une fausse couche. Un tel déséquilibre dans les niveaux d’hormones peut être diagnostiquée en subissant une biopsie de l’endomètre. La procédure est conduite à observer votre ovulation et le développement des parois de l’utérus et se fait généralement à la fin du cycle menstruel. médicaments de fertilité peuvent alors être prescrits pour remédier à cette condition.

3. complications utérines

À l’heure actuelle, il existe plusieurs complications utérines qui ont été associés à une fausse couche à 5 semaines, comme les fibromes, la présence d’une cloison et récurer des parois de l’utérus. Dans la plupart des cas, les fibromes se développent sur les parois utérines externes, par conséquent inoffensif. Toutefois, si les fibromes se produisent sur les parois utérines internes, ils peuvent empêcher l’implantation ou interférer avec l’approvisionnement en sang à l’embryon. Cela peut conduire à une fausse couche. Dans d’autres cas, l’avortement peut être le résultat d’une cloison – une paroi subdivisant la cavité utérine. La paroi de tissu est présent chez certaines femmes à la naissance. Affouillement des parois intérieures de l’utérus est une autre complication qui peut gêner l’implantation. Ce éraflure peut être le résultat d’avortements deuxième terme ou une intervention chirurgicale dans la région abdominale.

4. Troubles chroniques

D’après les résultats statistiques, environ six pour cent des avortements spontanés récurrents sont le résultat de maladies chroniques, comme les maladies cardiaques, les troubles auto-immunes et le diabète, ainsi que des maladies rénales et hépatiques. Si vous souffrez d’une maladie chronique, vous devrez peut-être obtenir un obstétricien expérimenté pour prendre soin de votre grossesse et prévenir les fausses couches à 5 semaines.

5. Forte fièvre

Quel que soit votre état de santé antérieur, une fièvre élevée peut conduire à une fausse couche. Cela se produit en particulier lorsque la température centrale du corps dépasse 102 degrés, pendant les premières semaines de la grossesse. la température centrale du corps haute est nocif pour l’embryon pendant les six premières semaines de la grossesse.

6. Style de vie (alcool, cigarettes et toxines de l’environnement)

Votre style de vie, y compris l’abus de drogues, avant et pendant la grossesse peut aussi conduire à une fausse couche. Par exemple les fumeurs sont deux fois plus susceptibles d’avoir une fausse couche à 5 semaines par rapport aux non-fumeurs. Ceci est parce que la nicotine peut traverser les murs de l’utérus et interférer avec l’approvisionnement en sang pour le fœtus ou son développement. Prendre plus de deux boissons alcoolisées par jour peut aussi conduire à une fausse couche. Il a également été observé que les femmes qui travaillent dans certains environnements, tels que les salles d’opération, les fermes, les laboratoires hospitaliers et les cabinets dentaires ont tendance à avoir des taux de fausses couches supérieures, mais la cause est encore à déterminer.

Après la Déni

À la suite de la fertilité d’un Déni

Normalement, une fausse couche précoce dans la grossesse aura un impact sur votre fertilité dans une certaine mesure. Si vous arrive d’avoir plus de trois fausses couches précoces de suite, il est fortement conseillé que vous voyez un médecin pour examen. Dans certains cas, cependant, la cause des fausses couches ne peut être constatée. Tout comme il est le cas avec la mort d’un proche parent, il peut prendre du temps pour les parents de se réconcilier avec la perte d’une grossesse, surtout si l’avortement a eu lieu plus tard dans la grossesse.

récupération

Après une fausse couche, des parents différents réagissent différemment. Certains peuvent se sentir coupable de la perte, certains se sentent en détresse, choqué, nub ou même en colère contre la perte. Plutôt que de vous blâmer pour la perte, vous devez comprendre que ce n’était pas votre faute que cela est arrivé. Encore une fois, si elle devait se produire, il y a peu, vous aurait pu faire pour éviter la fausse couche. Dans la plupart des cas, avoir quelque chose avec lequel vous pouvez vous rappeler le bébé vous aidera à récupérer. Par exemple, vous pouvez garder une image de balayage si la fausse couche est survenue au début de la grossesse. Si elle était plus tard dans la grossesse, vous serez autorisé à voir, tenir et même prendre des photos du bébé. Certains hôpitaux offrent les mères un certificat pour commémorer le bébé.

» Grossesse » À 5 semaines fausses couches